Jeremy Rossier


C’est à la fanfare l’Ouvrière de Fontainemelon que Jeremy Rossier commence l’apprentissage de la trompette à l’âge de 10 ans, avant de poursuivre sa formation musicale au conservatoire neuchâtelois avec le trompettiste Vincent Pellet.

Sous le mentorat du compositeur neuchâtelois Steve Muriset, il réalise en 2007 une composition pour ensemble d’harmonie dans le cadre de son travail de maturité au lycée Denis-de-Rougemont. La pièce, Mirnil l’elfe et la Lame de Feu, est interprétée par le Wind Band Neuchâtelois en novembre 2009, sous la direction de Martial Rosselet. En 2013-2014, il compose une nouvelle musique pour le film Nosferatu (1922) de Friedrich W. Murnau, interprétée en ciné-concert par l’ensemble d’harmonie l’Ouvrière de Chézard-Saint-Martin (NE) en mars 2014.

Jeremy continue aujourd’hui d’arranger des pièces pour ensembles à vent et compose également de la musique de films pour des courts-métrages régionaux. Parallèlement, il a aussi suivi une formation à l’université de Lausanne, où il vient de terminer un Master en histoire et esthétique du cinéma. Son travail de mémoire traitait justement de la question des projections cinématographiques avec accompagnement musical en direct, en se concentrant plus particulièrement sur le dispositif « LIVE IN CONCERT » proposé depuis quelques années au KKL à Lucerne.

Il a également récemment terminé la composition d’un nouveau ciné-concert sur le film Sherlock JR. (1924) de Buster Keaton, commande du Brass Band La Persévérante de Mont-la-Ville (VD). L’oeuvre sera créée en janvier 2018.